28/04/2005

Le monde au bout du 1 et du 0

Chaque lecture de la grande machine à se faire peur me porte toujours dans râlerie noire. Il y a, en gros, jamais rien qu'on se sache déjà confusément, mais la remise à plat est souvent effrayante. D'autant plus que les réponses semblent toujours dérisoires.
 
A la lecture de cet article sur Google (http://www.monde-diplomatique.fr/2003/10/LAZULY/10471), de vieilles choses fondamentales apprises à l'école me sont revenues à l'esprit:
 
1. le réel n'existe pas, il n'y a que des signes.
 
2. celui qui arrivera à prendre la maîtrise des signes (et leur transformation en modéle mathématique est un moyen redoutable) maîtrise notre vision du monde.

22:22 Écrit par max_renn | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.