09/09/2004

Propagande: le retour

15 ans, il n'aura fallu que 15 ans pour qu'on retrouve nos vieux copains qui nous manquaient presque: le Mur n'a fait que prendre un bain de soleil et les propagandistes d'hier ont fini par utiliser les mêmes mots. Les "impérialistes", les "traîtres", les "espions" et "agents infiltrés" ont été remplacé par un seul terme: "terroristes internationaux". Les guerres impérialistes d'antan et autres invasions soviétiques sont devenues les guerres préventives d'aujourd'hui (mais ça va, on n'utilisera pas de bombes atomiques, dixit le ministre de la défense russe).
 
Et puis, surtout, ce qu'on retrouve sans même une once d'incrédulité, c'est la morgue (oui, oui, je pèse mes mots) des dirigeants.
 
Si on m'avait dit, un jour, que je regretterai les années '90...

20:49 Écrit par max_renn | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.