05/06/2004

Où l'on se remet à aimer les américains

Ouverture du journal de 20 heures, France 2.
 
Une série d'anciens soldats américains reçoivent la Légion d'Honneur. Les noms à consonnance anglo-saxonne s'égrennent. Les médailles s'accrochent sur les revers de veston.. Un des nouveaux légionnaires retient ses larmes et explique, la voix chevrottante, l'importance d'être distingué par un pays étranger. C'est quand même beau, un homme qui pleure. Plus tard, Michelle Alliot-Marie se félicite de la grande famille franco-américaine. Derrière elle, les soldats américains et un homme à la grosse moustache à la gauloise.
 
Juste après, évocation des dispositifs de sécurité, sur des images d'administration américaine arrivant à Paris, la démarche assurée de celui qui sait qu'il a raison.
 
Deux séquences qui rappelent une chose: on a beau ne pas aimer l'Amérique, les américains, eux, on continue de les aimer. 

20:24 Écrit par max_renn | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.