13/09/2003

Il était une fois en Chine

Vu là, maintenant, pas plus tard que là tout de suite...
Pas le meilleur Hark, ça me semble clair. La qualité de ses films se calcule au rapport entre bonnes et mauvaises idées (ou moins bonnes, allez) tant tout chez lui se plie d'abord à sa flopée d'idées (la scène des échelles, excellente, elle pourrait se retrouver telle quelle dans un jeu vidéo;  le combat avec la poutre, que ce veau de Zhang Yimou a été repomper dans son innommable Hero).
Allez, j'ose: Tsui Hark, c'est un Argento hyper speedé. Là où Argento se contente d'une ou deux idées pour faire un film noyé dans plein d'idées ringardes et de plans bof-bof, Hark a rarement assez d'un film pour montrer tout ce qu'il a envie de montrer, et épuiser toutes les possibilités de chaque scène.
En tout cas, ça fait plaisir de voir que des gens se soucient encore de réaliser un film et pas seulement de filmer son scénario.

00:46 Écrit par max_renn | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Pour les "il était une fois en Chine" Je les ai tous vu et le seul que je trouve vraiment bien c'est le premier. Les combats sont super bien fait. Maintenant il ne faut pas oublier qu'il ne sont pas tout nouveau non plus!

Écrit par : Strano | 14/09/2003

C'est vrai Mais bon, soyons clairs, même si Hark a fait mieux à mon avis, le film est excellent et surclasse sans peine tous les nullards qui croient qu'il suffit d'accumuler les plans de 3 secondes pour faire du Tsui Hark (je ne cite pas de nom, on les a tous reconnus ;-))

Écrit par : max-renn | 15/09/2003

Les commentaires sont fermés.